L'entretien d'embauche.

Ce matin là, une lettre du rectorat dans ma boîte aux lettres :

« Bordeaux, le 07 septembre 1995
Vous avez déposé auprès de mes services un dossier de candidature à un emploi de maître(sse) auxiliaire d’enseignement en Education musicale.
Je vous serais obligé de bien vouloir vous présenter au Rectorat de l’Académie de Bordeaux, 15 rue Desfourniel à Bordeaux, afin d’avoir un entretien avec Madame B., Inspecteur Pédagogique Régional de la discipline.

Madame B. est disposée à vous recevoir le mardi 26 septembre 1995 à partir de 10H30.
Vous voudrez bien faire connaître votre réponse au secrétariat des Inspecteurs Pédagogiques Régionaux, poste 3819. »        

Pour des étudiants en communication, en journalisme ou en psychologie, j’aurais du être filmée et montrée en contre-exemple : dos voûté, jambes croisées, voix d’outre-tombe, aucune conviction, aucun argument.
Pourtant, quelques semaines plus tard, une lettre m’annonçait que ma candidature était retenue.

C’est la meilleure erreur qu’ils n’aient jamais commise.

index