Extrait d'un courrier rédigé pour essayer d'orienter un élève de 4ème vers une structure en alternance.

En noir, la langue de bois...

   "Après concertation avec l'équipe pédagogique de la classe [Les collègues, vous charriez, y'en a qu'un qui m'a rendu le papier !], Z. apparaît comme un élève attachant, drôle, spontané [hypra chiant] bien qu'un peu pénible [ingérable] car difficile à canaliser dans une classe. Il est noté des difficultés de concentration et une attitude provocante qui nous révèle que Z. n'a pas vraiment sa place dans une structure classique de collège [je vous en supplie, prenez-le !]. Ses résultats scolaires sont très faibles, non par manque d'intelligence [enfin moi, c'que j'en dis...], mais par un manque d'intérêt, un manque de travail et de motivation en classe évident, et une absence totale de travail à la maison [il faudrait qu'il y soit, déjà, à la maison !].
     Pourtant, Z. prétend se plaire au collège. En effet, il est assidu en cours [Mme la CPE, un pneu crevé si tu caftes] et semble entretenir de bonnes relations avec ses camarades [pas plus tard qu'hier, il vendait encore des portables tombés du camion aux petits 6èmes en leur faisant une ristourne, alors...].
     Vu son âge "avancé" pour une classe de 4ème [à son âge, bordel, j'étais en 1ère !], je lui ai proposé un RV avec la Conseillère d'Orientation Psychologue, qui l'a reçu le 23 novembre dernier, avec sa mère. Les parents semblent se montrer soucieux de son avenir ["Qu'est-ce qu'on va faire de toi mon fils, tu veux finir à ramasser les poubelles ?"] et sont impliqués dans son éducation. Ils sont à l'écoute des conseils de l'équipe pédagogique et sont très coopérants ["Quoi, t'es exclu ? Chérie, va chercher la ceinture, je vais lui apprendre la vie !"].
     Z. est intéressé par les propositions faites par la C.O.P. ["C'est bien payé les stages ?"] et il aimerait, dans l'idéal, intégrer un cursus scolaire alternant entreprise et scolarité traditionnelle [six mois en entreprise et une semaine au collège en alternance, vous faites aussi ?]
. Sa maturité et ses qualités relationnelles sont des atouts pour lui. De plus, il est très sympathique en relation duelle, face à l'adulte ["Wesh ! Ça s'fait pas M'dame d'aller voir mes parents chez eux quand vous voulez leur parler, chais pas c'est qui qui vous a dit d'aller squatter chez moi !"].

Malheureusement, il n'a pas été pris [Ils l'ont pas pris, ces bâtards].

images