"J'ai décidé de ne pas être candidate aux élections présidentielles".
C'
est en ces termes que Daronne a annoncé sa défection tout à l'heure à l'Agence France-Prouesse. Il est vrai que l'affaire du ballon de basket (lire l'article précédent) compromettait fortement l'intégrité morale de la candidate. Comment prétendre gouverner un pays quand on ne sait même pas retrouver un ballon de basket dans une cour de récréation ?
Les réactions sont diverses : au sud, on parle de décision "sage, réaliste, lucide, hautement respectable", tandis qu'au nord, on qualifie cela de "constat d'échec".
D'ici quelques heures, l'ex future candidate devrait se prononcer publiquement.

Elle renonce