Au fait, le burn out après le stage sur l'éducation positive (lire les billets du 3 au 7 octobre dernier), c'était un prétexte, hein. Ne m'en voulez pas d'avoir simulé ; j'avais juste besoin de temps pour corriger mes quelque 300 copies.

Parlons d'un sujet d'une toute autre importance, bien que rebattu : les chaussettes orphelines ("...I'm poor lonesome sock...").
Cette semaine, entre deux copies, j'ai lancé une grande entreprise de tri de chaussettes dans la maison. Le bilan a dépassé mes craintes. Un carnage. Jusque dans le propre tiroir de Monnome, rendez-vous compte : 10 chaussettes orphelines !
Depuis combien de temps étaient-elles là, seules, en train de pleurer leur mère ?

     Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
     N'ai-je donc tant vécu que pour finir ainsi ?
     Et ne suis-je blanchie en machine à laver
     Que pour finir un jour en chiffon à cirer ?

Pour lutter contre ce fléau domestique, j'imaginais une application, Finder, sur le modèle de Tinder (ça va les plus de 25 ans ? Vous suivez ?), avec le slogan suivant : Finder, le Tinder de la chaussette.
L'appli ferait défiler des profils de chaussettes selon plusieurs critères : pointure, sexe, couleur, signe particulier, géolocalisation (jusque là, rien de très novateur, Tinder fait la même chose avec les humains)...
Par exemple : "Kindy, taille 39 femme, noire avec un trou, à moins de 500 mètres". L'utilisateur devrait indiquer s'il a trouvé sa moitié (swipe right) ou non (swipe left). Lorsque un couple de chaussettes se forme (it's a match !), les deux propriétaires seraient mis en relation et pourraient organiser une rencontre.

Rhhooo... Quelle idée consensuelle, j'en reviens pas ! On y trouve toutes les lubies des politiques : l'écologie, l'économie, la communication, la mixité, le lien social (l'amooouuur même, qui sait ?)...

Vous pensez que j'ai encore le temps de me présenter aux présidentielles ?
Le concours Lépine peut-être...
Ou la médaille d'argent du CNRS, je ne sais pas...
Le Goldman Prize, vraiment ? Vous me flattez !

Chaussette orpheline-page-0

PS : amis unijambistes, le speed dating, ça fonctionne bien aussi (magnez-vous, vous avez 7 minutes pour y aller à cloche-pied !).