- En rentrant à la maison, je cherche mes chaussons ; c'est Fiston2 qui me les a empruntés et qui les a laissé traîner en bas de l'escalier.
--> Allez, c'est pas bien grave...

- Je sors de la douche et mon peignoir a disparu ; c'est Fiston1 qui me l'a pris parce que le sien était dans la machine à laver. Il caaaaille !
--> Bon, il ne pouvait pas savoir, je vais m'en remettre...

- Mais où est donc ma recharge de portable ? Ah, elle est dans la chambre des garçons parce qu'ils ne trouvaient plus la leur.
--> Faut dire, avec tous ces fils (je parle des fiLLLs, pas des FilSSS)... on s'y perd !

- Tiens, c'est bizarre, Fiston2 a laissé son bol de petit-déjeuner sur la table. Mais... suis-je bête, le lave-vaisselle était plein, il aurait fallu le débarrasser...
--> Le pauvre, il était (encore) à la bourre ce matin.

- 21h30 : je voudrais lancer une machine, mais Fiston2 est dans le bain.
- 50 mn plus tard : je retente le coup, mais maintenant, c'est Fiston1 qui est dans le bain.
- 45 mn plus tard : bon, il est plus de 23h, si je lance une machine maintenant, ça va craindre pour les voisins. Tant pis, je le ferai demain.
--> Ça tombe bien, je ne commence qu'à 9h.

- Après trois heures d'âpres négociations pour choisir un film qui convient à tout le monde, Monnome et moi accompagnons nos enfants voir un "petit film" familial ; les Fistons se mettent 3 rangs devant pour ne pas être à côté de nous.
--> Monnome et moi, on soupire, puis on pouffe de rire.

Grrr

En discutant avec une amie des joies de l'adolescence, on se disait qu'il faudrait écrire un cahier de doléances. Et Filloute, qui passait par là, de répondre : un cahier de doléances ? Plutôt un cahier d'adolescence !