Un collège paisible des Yvelines, cours de musique, vendredi 8h30-9h30, classe de 6°

Les 27 élèves, un par un : Bonjour Madame, Bonjour Madame, Bonjour Madame
La prof fait l'appel : Mélanie B. ? Présente, Jean-Baptiste B. ? Présent, Arthur B. ? Présent, Jérémy B. ? Présent… (27 fois).
La prof : Bien, quelqu’un a-t-il oublié ses affaires aujourd'hui ? Aucune réponse.
La prof : Très bien, nous allons commencer par la flûte ce matin (c’était encore autorisé par la loi à l'époque). Les (27) élèves en chœur : Ouuaais ! On répète le morceau. La prof : Qui veut être évalué aujourd'hui ? Les (27) élèves : Moi !
Plus tard, un élève lève la main : Madame, est-ce-que je peux demander de la colle à mon voisin SVP ? La prof (Je rêve ! Ils vont bientôt me demander la permission de respirer !) : Oui, oui, bien sûr.
Maintenant, nous allons chanter. Les (27) élèves : Ouuaais ! Le chant est nickel chrome.
La prof : Et maintenant, nous allons écouter un extrait d'opéra de Puccini. Les (27) élèves : Ouuaais ! L'audition se déroule sans problème. Les élèves sont très attentifs. Pourtant, Céline lève la main : Madame, vous ne pouvez pas dire à Jérémy et Alexis de faire moins de bruit ? Ils n'arrêtent pas de parler ! La prof (Ah bon ? Mais j'ai rien entendu !), d'une voix autoritaire : Allez, Jérémy et Alexis, n'empêchez pas les autres d'écouter tranquillement la musique, sinon je vais être obligée de me fâcher.
La sonnerie annonçant la fin de l'heure retentit. Un élève : Madame, on peut sortir ? La prof : Oui oui, bien sûr.
Quelques élèves s'attardent autour de mon bureau. Jean-Baptiste me demande : Madame, on va en écouter beaucoup de musique classique ? La prof : Oui, pourquoi ? L'élève : Parce que c'est beau, j'aime bien ça. La prof (Mais oui, c'est ça, fayot) : Allez, c'est bien Jean-Baptiste, mais dépêche-toi, tu vas être en retard au cours de maths.

En attendant la classe suivante, je baille un coup.

images - copie