11 septembre 2017

Avez-vous rempli votre FU ?

J'ai trouvé la solution pour simplifier la vie des parents à la rentrée !
Le FU, ou Formulaire Unique.

Je soussigné(e) .................. daron(ne) de tous mes enfants, certifie que :
- Mes enfants ont toujours les mêmes darons. Nous n'avons pas encore changé de nom, ni de sexe, ni même de lieu de naissance. On vous fera signe si cela arrive.
- Ils sont nés avant les cent-cinquante-douze-mille vaccins obligatoires, donc je gère, et par pitié, ne me demandez pas la date de leurs derniers rappels, le pédiatre écrit comme un pied et je n'arrive pas à le relire !
Je soussigné(e) .................. daron(ne) de tous mes enfants, les autorise à :
- Imiter ma signature (très utile pour signer l'inutile).


De plus, trop de FU tue le FU, c'est pourquoi j'ai inventé la FU du FU (Fiche unique du Formulaire unique) :
- Photo : c'est pas pour mettre leurs tronches sur Facebook, hein, alors oui mon gars, fais-toi plaiz (ils sont plutôt BG en plus) !
- Cantine. Porc : OK. Mouton : OK. Cheval (je veux dire lasagnes) : OK. Tout ce qu'ils veulent, SAUF des cordons bleus (ma religion me l'interdit).
- Sport. On sait que c'est bon pour la santé, alors pourquoi ils n'auraient pas le droit d'en faire ? Du "taichiwawa" au "lancer de petit pois en milieu aquatique", ratissons large.
- Allergie(s) : aux parents pour Fiston1, au travail pour Fiston2, au rangement pour Filloute, aux papiers administratifs pour Daronne, à l'attente pour Monnome.
- Autorisation de sortie. Aussi dingue que cela puisse paraître, oui, mes enfants ont le droit de quitter l'école à la fin de la journée.
- Autorisation pour une autre personne que les parents d'aller récupérer l'enfant. Alors, si c'est ma copine Christiane ou la mamie, c'est OK. Si c'est un mec chelou qui porte un imperméable et des lunettes fumées et qui offre des bonbons à ma fille, surtout pas. Gageons que Filloute saura faire la différence.


Et puis, faisons simple : pour tous les accès aux sites qui permettent de suivre notes, devoirs (dès fois qu'un étrange individu voudrait spolier les devoirs pour vendredi 15 septembre prochain à la place des Fistons), repas, attestations ou autres, on va prendre le code suivant : 123Panpanfufu.

N'oubliez pas de signer votre FU après avoir écrit la mention suivante :

Fait à jeun, ad vitam aeternam et pour les siècles des siècles,
Amen.

formulaires

 

 

Posté par magbleblog à 07:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


04 janvier 2017

Apinouilleur

Bon, une fois n'est pas coutume, il me tardait la rentrée ;
On a beau dire, les vacances d'hiver, on en sort éreinté.
Ni les festivités de Noël, ni le changement d'année,
Ne sont faits pour se refaire une santé, tout le monde le sait,
Et encore moins pour corriger des paquets...

Après la trêve des confiseurs, halte au cacao !
Nous ferions mieux d'essayer la grève des confiseries...
Nous avons vraiment besoin de mettre notre corps au repos.
Et ne le dites à personne, mais dans l'académie de Paris,
Encore quatre semaines et demie, et nous arrêtons le boulot !

Champagne

 

 

 

 

 

 


Posté par magbleblog à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2016

Ah la la...

Le truc, quand on est prof, c'est que autant de fois on a des vacances, autant de fois ça s'arrête.
Et ça, c'est douloureux.

Dernier_jour

Posté par magbleblog à 11:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2016

Avant-Après

Before sunset, after sunrise

Posté par magbleblog à 07:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2016

Et par ici la sortie !

Pfffiouttt...
Lessivée.
Allez, une tisane* et au lit !

Tisanes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Réalisation : Maudimagis

Posté par magbleblog à 19:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Le bonheur est dans la pré(-rentrée)

Imaginez : vous êtes dans un bon bain chaud, avec un bon bouquin, des bougies, de la musique style compil du Buddha-Bar... Bref, le parfait bonheur, et brusquement, quelqu'un vous verse un seau d'eau glacée sur la tronche. Un peu violent, n'est-ce pas ?
Autre situation :
c'est la nuit, vous dormez tranquillement et tout d'un coup, quelqu'un pénètre dans votre chambre, vous braque un projecteur dans les yeux, et vous ordonne d'aller courir un semi-marathon sur-le-champ (ou ailleurs). Votre réaction (perso, je meurs aux premiers cent mètres) ?
Mais encore : vous écoutez une jolie cantate de Bach intitulée "Ich weiß nicht was soll es bedeuten" (bon, ça, c'est du Heinrich Heine, mais on s'en fout) et un individu mal intentionné vous met du death métal à 120 dB (pour vous donner une idée, c'est le volume sonore d'un marteau-piqueur). Dur tout ça, hein ?

Eh bien, Mesdames et Messieurs, c'est ça, une rentrée. D'une violence inouie (et ça ne s'arrange pas avec les années).

À vrai dire, le plus difficile dans l'histoire je trouve, c'est qu'on nous demande de redevenir intelligent, efficace et opérationnel (si tant est qu'on l'ait déjà été) du jour au lendemain, après deux mois de cerveau lent. Il faut avoir une sacrée force de caractère, croyez-moi.
Certes, nous venons d'avoir huit semaines de vacances, mais nous autres poils de mammouths, ça faisait un an que ça ne nous était pas arrivé, nom de Zeus ! Nous, c'est pas "et vas-y que je te prends un petit RTT par ci", "et vas-y que je te prends un petit RTT par là avec le pont ça fera 4 jours"... Non. Nous, nous SUBISSONS nos vacances ! Pas le choix. C'est à prendre ou à laisser. Et ce, 4 mois dans l'année, tout de même. Vous êtes au bout du rouleau le 12 octobre ? - Marche ou crève, t'attendras la Toussaint, feignasse ! Vous avez la grosse patate le 21 décembre ? - Et alors, le bahut est fermé, qu'est-ce'tu veux qu'ça m'fasse ?
C'est comme relancer une locomotive toute rouillée, c'est difficile. Cela nécessite de gros efforts au départ.
En gros, il nous faudrait plus de temps. Et le temps, c'est de l'argent.*
Alors aujourd'hui, solennellement, je vous le demande, pensez à tous les poils de mammouths qui vont se dresser fièrement pour prendre soin de votre progéniture avec l'enthousiasme d'un thon albacore pris dans le filet du pêcheur. Pendant que vos petits anges dorment encore du sommeil de l'adolescent jusqu'à midi, nous allons vaillamment raconter nos vacances aux collègues pour que le sujet soit clos dès demain et que nous puissions être enfin disponibles pour trouver notre prochain motif de grève (pas facile d'éviter les redites, à force). C'est cette grève qui nous permettra d'être opérationnels pendant les six prochaines semaines. Que dites-vous ? Sept semaines ?! Mais c'est une honte ! Organisons fissa une deuxième journée de grève ! Ça sera notre petit RTT à nous, quoi (n'allez surtout pas imaginer qu'on va aller défiler ; faut qu'on se repose).
Au nom de tous les poils de mammouths, merci.

 * Vous pouvez déposer vos dons directement sur mon compte bancaire (chèques, espèce et tickets restaus acceptés).

thumb_IMG_3908_1024

 

 

 

 

 

 

Posté par magbleblog à 07:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2016

Fin de l'estivation

Bonjour à tous,
Le pilotage automatique, c'est fini. Je reprends les commandes de mon blog. Waouh ! Plus de 1000 visites pendant ces vacances, en provenance de plusieurs pays !
Mention particulière pour les Etats-Unis, jusqu'à 18% des connexions (en mode mégalo : ça s'trouve, c'est Obama. En mode parano : ça s'trouve, c'est la NSA !). Mais aussi des connexions depuis le Canada (ben, chu tânnée d'pô savoir qui c'ey), la Suède (sans doute ce bon bougre de Fjällbergöhetildøhäggås), le Portugal (coucou Isa), le Japon (Pikachu ?), la Belgique (et plus d'une fois, une fois), la Polynésie (bonsoir Deb), la Réunion (pédagogique ?), l'Italie (coucou grande soeur !), l'Espagne (Olé !), l'Allemagne (non mais Hallo, quoi), le Royaume-Uni (c'est mon billet sur le Brexit, c'est sûr), le Cambodge (who is it ?), la Suisse (j'vous jure, j'ai pas de comptes à rendre !), Singapour (coucou les Latour), la Hollande (c'est toi François ?), Hong-Kong (putaing-cong), la Guadeloupe (j'espère que tu es rentrée avec un gros rhum, Laurence) et la Nouvelle-Zélande (?). Merci pour vos commentaires, j'y réponds souvent en privé, parfois directement sur le blog. Dingue, on écrit tranquillement dans son fauteuil, et les articles se baladent autour du monde. Vive internet !
Et si vous avez suivi cet été le "Portrait de Ilyes", j'ai eu de ses nouvelles grâce à une amie, ancienne collègue de Trappes : il ne dit plus "Ta gueule" à chaque phrase, il a "fait du chemin depuis le collège", selon ses propres mots, est devenu chauffeur personnel au volant d'une belle voiture et va se marier !

Ne manquez pas le prochain billet spécial pré-rentrée des poils de mammouths demain matin à 7h pétantes, et qu'ça saute (zut, la NSA va encore me tomber dessus...) !

train

Posté par magbleblog à 12:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,