03 décembre 2016

Daronne : l'allocution

"Mes chers très cons patriotes,

Je m’adresse à vous ce soir pour vous faire connaître la décision que j’ai prise, dans la perspective de la prochaine élection présidentielle.
Dans la vie, il y a des épreuves, et ces dernières années m'en ont donné à vivre des difficiles, dont je suis sortie victorieuse car, face aux épreuves, j’ai pu avoir une capacité inépuisable de résistance devant l’adversité.
Par un devoir d'honnêteté envers vous, j
e vous dois une explication sur l'affaire du ballon de basket
(lire les articles précédents), dont les médias ont fait leur gorge chaude. Au moment où je m’exprime, le ballon a été retrouvé (il était tombé sur le casque intégral d'un type qui sortait du collège en scooter), et mon avocat Michel Jordant (parent délégué de la 4ème 4) a défendu mes intérêts avec brio (à la seule condition que son fils ait une moyenne au dessus de 17/20 toute l'année) et je l'en remercie. Pour avancer, il faut savoir se remettre en question. Oui, j'ai fait des erreurs. Une fois, j'ai même dit très fort à un élève : donne-moi ton carnet ! Je lui présente mes excuses.

À mes défenseurs, je reviendrais rapidement sur quelques points de mon programme, pour les consoler :
-
D'abord, Clermont-Ferrand comme capitale, c'était pas forcément une bonne idée : c'est une cuvette, il y fait chaud, et askip, ça pue le pneu.
- D'autre part, les ados, c'est vrai après tout, ils peuvent se bouger le derch pour se lever plus tôt, ces feignasses, s'ils n'étaient pas tout le temps sur leurs écrans.

- Et puis le mariage en CDD, de toutes façons, qu'on en prenne pour 3, 7, 15 ans ou toute la vie... ça reste un défi !

À mes détracteurs, je dirais :
- Les chocolatines, qu'elles soient à 10 centimes ou à 1,30 €, ça fait grossir pareil.

Aussi, j'ai décidé de ne pas être candidate aux élections présidentielles. Voilà le message que j’étais venue ici vous adresser. Dans les mois qui viennent, mon devoir, mon seul devoir, sera de continuer à essayer de vous faire rire, en m’y consacrant dès que je chercherai à procrastiner devant mes tas de copies.

VIve l'arrêt public. Vive la France."

images

 

Posté par magbleblog à 20:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Daronne : elle renonce

"J'ai décidé de ne pas être candidate aux élections présidentielles".
C'
est en ces termes que Daronne a annoncé sa défection tout à l'heure à l'Agence France-Prouesse. Il est vrai que l'affaire du ballon de basket (lire l'article précédent) compromettait fortement l'intégrité morale de la candidate. Comment prétendre gouverner un pays quand on ne sait même pas retrouver un ballon de basket dans une cour de récréation ?
Les réactions sont diverses : au sud, on parle de décision "sage, réaliste, lucide, hautement respectable", tandis qu'au nord, on qualifie cela de "constat d'échec".
D'ici quelques heures, l'ex future candidate devrait se prononcer publiquement.

Elle renonce

Posté par magbleblog à 08:21 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Flash spécial présidentielles : le scoop

   Le Canard déchaîné, journal fiable s'il en est, aurait eu vent d'une affaire délicate concernant la future candidate à l'élection présidentielle. L'affaire, dite du ballon de basket, mettrait Daronne au coeur d'un scandale qui ferait partie des casseroles de la candidate, plus nombreuses qu'on ne le croit. En effet, dans l'exercice de ses fonctions, elle aurait pris le ballon de basket d'un élève qui faisait l'équilibriste dessus pendant son cours, et l'aurait jeté par la fenêtre (le ballon, pas l'élève) en criant "panier !". Ce geste lui aurait valu, 25 minutes plus tard, un mail de la maman, outrée qu'un professeur puisse péter un cable de la sorte, avec la baballe de Fifissounet. Malheureusement pour Daronne, à la fin du cours, la ballon avait disparu... Un complice l'aurait-il intercepté ? C'est ce que la DGSE, la DRM, la DPSD, la DGI, l'UCLAT, le DNRED et le SGEG, mandatés pour l'occasion, essaient de savoir. Le ballon aurait été retrouvé dans le bureau de la CPE, 12 jours après les faits. Or, à ce jour, aucune des organisations susnommées n'est en mesure de préciser les faits et gestes de la balle, qui refuse de parler.

Sur le moment pourtant, la classe n'avait pas manqué de souligner le panache d'un tel geste et le cours s'était terminé dans un silence digne d'un Mannequin Challenge improvisé dans un institut pour sourds muets.

Affaire à suivre...

 

Ballon de basket

 

 

Posté par magbleblog à 06:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2016

Moi Présidente de la République...

Bien que je ne me rase pas souvent devant la glace, cette idée me trotte dans la tête depuis un petit moment déjà. C'est pour cela que, à l'heure du 2ème tour des primaires, un petit échantillon de mes idées s'imposait, des fois que...

Moi Présidente de la République, au diable les embouteillages et le temps pourri, je délocaliserais la capitale viteuf, elle n'a rien à faire là ! Bon sang, mais prenez donc une carte de France et lancez une flèche dans le mille, vous atterrirez à... Clermont-Ferrand ! Je dis ça en toute objectivité : je ne suis même pas de là bas, dis. Ainsi, toutes les Françaises et tous les Français seraient à moins de 4 heures de la capitale (sauf les bretons, mais bon, eux, c'est pas pareil).

Moi Présidente de la République, exit le mariage en CDI, ad vitam aeternam, et vive le mariage en CDD, renouvelable par tacite reconduction. On pourrait choisir un contrat court, triennal (c'est Beigbeder qui serait content) ou, pour les plus téméraires, un contrat long, septennal (7, c'est un beau chiffre, symbolique de surcroît).

Moi Présidente de la République, les ados n'auraient pas cours avant 10h du matin : décemment, on ne peut pas avoir les poils qui poussent et se lever à 6h30 ou 7h du matin (et puis, faut bien fayoter avec les citoyens de demain...).

Moi Présidente de la République, je dirais non aux magasins bios pour bobos pas beaux, qui vendent leur pain à 16,50 € le kilo (c'est bien bio tout ça, mais hier, j'ai payé 6,55 € pour 3 cm de pain aux fruits secs, je ne m'en remets pas...). Manger bien et bio doit être à la portée de tous ! En un sens, Copé a raison : 10 centimes, c'est ce que devrait coûter le pain au chocolat (d'abord, dans mon pays, on dirait "chocolatine").

Allez, pour tout papier dans l'urne, une chocolatine à 10 centimes offerte !

playmobil-reine-bleue-rouge-or
Sur la photo, toute ressemblance avec un uniforme de la Marine serait fortuite et involontaire.

Posté par magbleblog à 07:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,