Le bureau de Filloute est un véritable capharnaüm : un chat n'y retrouverait pas ses petits. Filloute a la particularité de fabriquer des bricolages en tout genre au kilomètre et je ne peux pas tout garder. Ça tombe bien, elle est à l'école...
Ce porte photo en bois constellé de strass ? Allez, on jette !
Cette pochette en feutrine qui se découd un peu plus chaque jour ? Itou !
Cette rivière en papier épais traversée par un pont en bâton d'esquimau chevauché par un bonhomme en bouchon de liège ? Elle est abîmée... Et hop ! Ni vue, ni connue !
Cette boîte ronde en carton décorée avec du vernis et une serviette en papier qui commence à se décoller ? Recyclage !
Ce collier en perles d'argile roulées sous les aisselles ? Zou, poubelle !
Ce masque loup en plastique élevé sous la mère qui te fout des paillettes dans les yeux dès que tu le touches ?
Pareil !
Une heure après, le bureau de Filloute pourrait figurer en première page d'un catalogue Habitat. Pfffiou, ça fait du bien !

   Quelques jours plus tard, après le dîner, âpres négociations entre les enfants pour savoir qui fait quoi ; j'écoute d'une oreille distraite (moi, les conversations trop intellectuelles, je décroche vite...) : "Tu descends la poubelle et je vais chercher le courrier", "Non, j'ai déjà vidé la poubelle hier : je vais vider les bouteilles et toi tu descends le recyclage", "D'accord mais la prochaine fois, on fait le contraire", "Moi, j'peux pas aller vider le verre, je suis en pyjama" etc. Bilan : 1 partout, balle au centre. Chacun repart avec une mission.
   Quelques secondes après, Filloute revient du local à poubelle toute triomphante, avec une petite boîte-ronde-en-carton-décorée-avec-du-vernis-et-une-serviette-en-papier-qui-commence-à-se-décoller dans la main en criant : Maman ! Maman ! Heureusement que c'est moi qui suis allée vider le recyclage ! Regarde ce que j'ai trouvé : une boîte en décopatch que je t'avais offerte l'année dernière ! Tu t'es trompée, tu l'as mise à la poubelle sans le faire exprès !

Mince, grillée. Je me rattrape aussitôt : Oh ma chérie ! Merci beaucoup ! Heureusement que tu es là, tu te rends compte ? Allez, donne-la moi, je vais la mettre sur l'étagère.

En fait, je ne sais pas si je la mérite, ma fille...

FullSizeRender